Les différents styles du flamenco

En raison de la multiplicité des styles (palos), qui ne se distinguent parfois que par d'infimes variations, je vais vous donner quelques cantes de base.

Les vers de coplas sont chantés en fonction du rythme ou de la touche personnelle de l'artiste.

Les "letras" (paroles) sont parfois totalement improvisées mais c'est de plus en plus rare. Difficile d'en connaitre la parternité réelle, sauf pour la musique.

ALEGRIA :

Ce chant est typique de la région de Cadix. Son nom veut dire "joie, allégresse" et c'est effectivement un chant festif. Chaque copla se compase de 4 vers octosyllabiques.

Les alegrias sont assez proches des Soleas d'un point de vue rythmique mais sont plus rapides et plus enlevées.

BULERIA :

C'est le style le plus inventif, le plus complexe et le plus riche sur le plan harmonique et rythmique. Son nom viendrait de Burla (moquerie). Sa copla se compose de 4 vers octosyllabiques. Forme littéraire identique à celle de la Solea . Chant de fête par excellence, le buléria exprime cependant tous les états d'âme, elle est inséparable de la danse. Elle plonge parfois l'auditoire dans un état émotionnel proche de la transe (duende).

FANDANGO :

Son origine est restée très vague. Pour certains, ce style tiendrait son nom du portugais "fado". Ce qui est certain c'est que le fandango a d'abord été un chant destiné à accompagner une danse qui a reçu le même nom. La structure de la danse s'exécute sur 3 temps, d'une façon très vive et enlevée,  au son de la guitare, des palmas et des castagnettes. Le fandando reste un danse très répendue dans toute l'Espagne. Il en existe plusieurs sortes que l'on peut classer en fonction de leur origine géographique : Huelva, Malaga, Lucena..., du style de leur créteur dont ils portent le nom : Gloria, Cepero..., ou du style dont ils sont dérivés : malagueñas, cantes de lavante... Chaque catégorie possède en outre ses propres dérivés, parfois localisés. La copla comporte 5 vers octosyllabiques mais on peut l'allonger en répétant un vers. Tous les thèmes peuvent être abordés : l'amour, la mort, la passion, le bien, le mal, le religieux comme le profane. 

FARRUCA :

Originaire des Asturies, on dit que son nom vient de l'Arabe "faruq" qui désignait les immigrés galiciens ou asturiens. Ce style est chanté avec les mêmes tonalités et les mêmes mouvements qu'un tango dans les localités portuaires de la région de Cadix, dans lesquels transitaient les nombreux immigrés en partance pour les Amériques.

GUARIJA :

C'est une version flamenca d'un rythme cubain qui porte le même nom. Ce style, également appelé "ida y vuelta" (aller et retour) parce qu'il a été introduit en Andalousie au 16ième siècle par les soldats espagnols qui revenaient de guerre, a conquis les Andalous grâce à ses mélodies et ses textes joyeux. Style tombé en désuètude car méprisé par les puristes...

MARTINITE :

Ce style doit son nom au martillo, nom de l'outil dont se servait le forgeron pour battre les métaux. Ceux-ci exprimaient leur marginalisation politique et sociale et leurs dures conditions de vie ainsi que leurs persécutions. Il se chante sans aucun accompagnement : sans guitare, ni palmas, ni tacones mais avec un compas "martelé". La copla est composée de 4 vers octosyllabiques, les textes sont d'une grande force dramatique. Les Martinetes sont des chants directs, les plus profonds et les plus déchirants.

SIGUIRIYA :

Anciennement, Seguidilla, est la quintessence du chant flamenco; elle renferme toute la tragédie humaine, la solitude, l'angoisse ete le désespoir de l'homme. Elle est apparue à la fin du 18ième siècle. Sa copla se compose le plus souvent de 4 vers mais il n'y en a parfois que 3. La danse qui l'accompagne est épurée, lente, solennelle et majestueuse ; sa précision, sa façon d'occuper l'espace et le temps n'est pas sans rappeler celles du toréador fac au taureau.

TANGO :

Le tango flamenco n'a rien à voir avec le tango argentin. Il est considéré comme l'une des versions les plus anciennes des chants gitans. Sa versions lente est appelé "tiento". L'accompagnement de la guitare est rythmé et stimulant. La danse est sensuelle, charmeuse et pleine de grâce.

8 votes. Moyenne 4.38 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site